Dijon, art et histoire

Flâner dans les rues de Dijon revient à parcourir des siècles d’histoire. Du 12ème siècle à la fin du 15ème siècle, les Ducs de Bourgogne ont transmis des trésors artistiques et architecturaux à la ville, des trésors qui témoignent du prestige des Ducs.

Place de la Libération, Dijon

Le centre de Dijon, la troisième plus grande région historique d’héritage national en France, couvre une superficie de plus de 100 hectares (plus de 250 acres) d’églises construites de l’époque médiévale à nos jours, des hôtels particuliers datant des 16ème, 17ème et 18ème siècles et des maisons à colombages du Moyen-Âge.

Parcs et jardins

Dijon s'est attachée à la protection de son patrimoine à multiples facettes. Cité de pierre, c'est aussi une ville verte. Plus que tout autre, cette alliance de l'architecture et des parcs et jardins traduit à merveille cet art de vivre dont Dijon a fait une tradition au cours des siècles.

 Parc Darcy, Ours Pompon

Jardin Darcy

Vous pourrez donc profiter des 700 hectares de parcs et jardins publics que compte la ville de Dijon :
L’ours Pompon vous accueillera au jardin Darcy, situé en plein centre-ville,
Passez l’après-midi au parc de la Colombière et faites-en le tour à bord d’une rosalie…

Pour plus de renseignements, visitez le site de la ville de Dijon.

 

Le parcours de la chouette

Partez à la découverte du patrimoine dijonnais en suivant la chouette !
Découvrez le centre-ville à travers 22 étapes en suivant les flèches qui jalonnent les 100 hectares du secteur sauvegardé.

Parcours de la Chouette 

Les musées

Affiche exposition des Fauves Hongrois

Le rayonnement culturel de Dijon hérité de son riche passé, a favorisé l'éclosion artistique de nombreux talents dans cette cité au patrimoine architectural exceptionnel.

L'Ecole de dessin, créée par François Devosge en 1766, sera à l'origine du musée des Beaux-arts dont les collections en font l'un des musées les plus riches de France, avec notamment les tombeaux des ducs, ses tableaux primitifs flamands, suisses et rhénans.

A cinq minutes du musée des Beaux-arts, installé dans le transept de l'église Saint-Étienne, le musée Rude présente des moulages d'œuvres du célèbre sculpteur dijonnais. Tout proche, également, le musée Magnin, situé dans l'un des plus beaux hôtels particuliers de Dijon, a conservé son aspect de demeure habitée, abritant la collection de deux amateurs passionnés du début du siècle, Maurice et Jeanne Magnin.

Monastère des Bernardines
Couvent des Bernardines

Lieu de mémoire, le musée de la vie bourguignonne, installé dans l'ancien couvent des Bernardines, dont la chapelle abrite le musée d'Art sacré, remet en scène les étapes du développement industriel et commercial de Dijon aux XIXe et XXe siècles.

Un peu plus loin, à l'ombre des tours de la Cathédrale Saint-Bénigne et de son carillon, le musée archéologique conserve jalousement les traces de l'époque gallo-romaine dans la salle gothique de l'ancienne abbaye Saint-Bénigne.

 

Le Jardin des Sciences : museum, planetarium, jardin, situé en plein centre-ville et face à la gare, présente de façon ludique et interactive la faune et la flore de Bourgogne mais permet également de découvrir les nombreuses espèces vivant sur les 5 continents ainsi que les milieux naturels dans lesquels elles évoluent.

Jardin des Sciences
Jardin des Sciences

Pour plus de renseignements, visitez le site de la ville de Dijon.

 

Les vignobles

 
 carte de la Route des Grands Crus
Route des Grands Crus

 

Route des Grand Crus

La région est bien évidemment célèbre pour ses vins et ses vignobles. De nombreux circuits permettent de découvrir ce patrimoine.

L’un des plus connus est la route touristique des Grands Crus. Elle propose de traverser la partie la plus prestigieuse du vignoble bourguignon, entre Dijon et Santenay, sur près de 60km.

Vous pourrez alors parcourir 38 villages pittoresques, en voiture ou en vélo, en suivant les panneaux à fond marron portant une grappe blanche.

Pour en savoir plus, visitez le site de l'office de tourisme de Dijon.