Le système français des Grandes Ecoles

L’exception française des « Grandes Ecoles »

L’enseignement supérieur français possède une particularité unique au monde. L’essentiel des formations supérieures en ingénierie et en management est dispensé par les Grandes Ecoles.
Les Grandes Ecoles sont des institutions de taille moyenne (1500 à 4000 élèves) alliant sélectivité du recrutement de leurs élèves, excellence académique et grande proximité de l’entreprise.
Les Grandes Ecoles sont habilitées par le ministère français de l’éducation nationale à délivrer le grade de master conformément aux standards internationaux.

L’accès aux Grandes Ecoles, extrêmement sélectif, se fait au terme d’un concours national d’entrée ouvert aux diplômés de l’enseignement supérieur après 2 ou 3 années d’études en « classes préparatoires » ou à l’université.

L’enseignement est assuré, en français ou en anglais, par un corps professoral international de haut niveau composé de chercheurs et d’experts du monde de l’entreprise et alterne des périodes d’études avec des périodes de stages en entreprises (en France et à l’international) qui permettent aux élèves de mettre en pratique leurs connaissances théoriques et de préparer leur entrée sur la marché du travail.

La France compte actuellement 40 Grandes Ecoles de management et 154 écoles d’ingénieurs regroupées au sein de la Conférence des Grandes Ecoles.

L’ESC Dijon appartient depuis 1986 à cette prestigieuse association.