Les missions et objectifs

La Chaire EMMAS tire sa légitimité de la nécessaire transposition des droits et obligations résultant du réglement européen sur les allégations de santé dans le marketing quotidien des produits de santé et des difficultés que cette transposition suscite en matière d’interprétation des textes sur la nature des évaluations à conduire sur les produits et du choix des référentiels méthodologiques à même de garantir la recevabilité de ces évaluations par les autorités sanitaires européennes et nationales.

Dans cette optique la Chaire EMMAS a pour mission de contribuer à:

La production des réflexions et des articles de doctrine sur l’évaluation des allégations de santé en commentant les avis rendus et en proposant des réflexions méthodologiques sur les critères d’évaluation qui pourraient être unanimement retenus. Ces réflexions pourront constituer une contribution à l’élaboration et à l’évolution des guidelines de l’EFSA en matière d’évaluation des allégations de santé dans les différents domaines où ces allégations ont vocation à s’appliquer. Il est fondamental que la dimension clinique de la démonstration de l’allégation de santé soit mise en avant comme critère principal pour que le bénéfice apporté aux consommateurs soit une réalité objective aisément évaluable tant par les professionnels de santé que par les consommateurs eux-mêmes.

L’adaptation des guidelines ICH de l’EMEA (agence européenne du Médicament) aux spécificités des allégations de santé afin de bénéficier des acquis méthodologiques et fournir rapidement un thésaurus de référence. Ces guidelines ICH correspondent aux bonnes pratiques cliniques et constituent une somme de références méthodologiques validées par  l’ensemble de la communauté scientifique internationale impliquée dans l’évaluation du médicament. Elles constituent le socle sur lesquelles doivent se fonder les réflexions méthodologiques de l’évaluation des allégations de santé mais elles doivent être analysées pour définir avec rigueur et prudence les limites de leurs transpositions à un domaine qui n’est pas celui du médicament. Le domaine de l’alimentation santé présente notamment des particularités liées à la finalité des produits qui ne peuvent relever du curatif  mais aussi à  la grande diversité des formes prises par les produits concernés depuis un complément alimentaire sous forme de gélule à un aliment enrichi en ingrédients actifs tel qu’un yaourt.

L’élaboration d’une réflexion méthodologique sur l’évaluation de la compréhension, par les consommateurs, du verbatim des allégations de santé. C’est un domaine extrêmement sensible car la traduction en termes d’allégation de santé doit être à la fois fidèle au fait médical et scientifique qui a été démontré, tout en étant compréhensible par le grand public. Conformément au règlement européen, il convient d’évaluer la compréhension qu’ont  les consommateurs des allégations qui leurs sont proposées afin d’objectiver si le message qui leur est destiné n’introduit pas une distorsion par rapport au fait démontré. Une méthodologie de référence apparaît indispensable pour que les industriels puissent s’y référer.

La création d’une revue scientifique à comité de lecture multidisciplinaire et international dédiée spécifiquement à l’évaluation des allégations de santé afin de contribuer à la diffusion des articles méthodologiques et des résultats d’études cliniques. Les travaux conduits dans ce domaine ne correspondent en général pas aux thèmes éditoriaux des revues actuelles et rencontrent des difficultés de publications ce qui restreint leurs diffusions. La création d’une revue électronique répondant aux critères de qualité requis pour son référencement sera une contribution importante à une véritable dynamique de réflexion dans le domaine des allégations de santé mais également du marketing de ces allégations ; la publication des résultats qui les sous-tendent restant  une condition fondamentale de leur recevabilité.

L'adjonction d'un cours "d'évidence based marketing" au programme général des cours de marketing délivrés à l'ESC Dijon Bourgogne; le domaine de la santé ne faisant que préfigurer la vague de fond en faveur de plus de transparence et de clarté qui déjà s'étend à de nombreux autres domaines.